BEAUTY CORNER – Les Beiges de Chanel

BEAUTY CORNER - Les Beiges de Chanel
Bienvenue dans le Beauty Corner ("coin beauté") haut lieu d'expérimentations sur les nouveautés beauté du moment.
Bref, un labo plutôt glamour où, aujourd'hui, je me penche sur Les Beiges, les poudres "belle mine naturelle" de Chanel.

 

Pour celles qui n'en peuvent plus de leur teint "camaïeu de salsifis", Chanel arrive avec ses poudres Beiges. Allusion évidente au beige que Gabrielle Chanel aimait tant pour son naturel. Et volonté de la part du belge Peter Philips (qui jusqu'au mois dernier était Directeur artistique du maquillage Chanel) d'offrir le teint d'une peau en plein air, éclatant, lumineux et 100% naturel. Et comme il en parle mille fois mieux que moi, voici ce qu'il en dit: "je voulais un résultat raffiné, visible mais discret (…) il me fallait éviter le piège des surdoses de nacres et du bronzage à outrance pour obtenir cette mine sublime. Ainsi j'ai travaillé pendant des mois avec les laboratoires Chanel pour composer la juste gamme de teintes beiges".

 

Le choix de la couleur?

 

 

 

 

La photo révèle la différence entre la teinte la plus claire (n°10) et l'une des  plus foncées de la gamme (n°40).  Pour certaines filles, trouver sa teinte idéale sera une évidence: en général une teinte plus foncée que sa carnation naturelle. Avec mon teint mat mais  pâle en hiver (et plutôt pigmenté de "jaune"…mmmh,  j'en ai de la chance) et brun-doré en été, je sais déjà que je vais devoir alterner selon les saisons. Soit… pour moi, ce sera la n° 30.

 

 

Les conditions du test?

On ne peut plus optimales: hier matin, après un lendemain-de-veille où la déshydratation n'était pas au menu. Moins de 7 heures de sommeil plus tard, et me voilà suffisamment blafarde pour tester mon Beige.

 

La technique?

Je prélève avec mon pinceau perso (je le trouve plus maniable que celui fourni avec la poudre) un chouïa de poudre et je commence par en poser sur les pommettes, façon blush. Puis, nouvelle opération en appliquant la technique du "3" et du "E".: je pars du milieu du front pour atteindre les pommettes (en réalisant une courbe qui passe par les tempes); puis des pommettes, je réalise une courbe qui descend le long de la mâchoire jusqu'au menton (donc un "3" dans un sens et un "E" dans l'autre). Les pros recommandent de passer par l'arête du nez puisque c'est là que le soleil dépose ses rayons en premier. J'obéis.

 

Le résultat?

 

 

 

It's me! Là, j'achève mon "3" et je réalise les bienfaits de la poudre. Mon teint est doré mais pas artificiel. Il n'est ni trop mat ni trop irisé. Je suis ravie du résultat "bonne mine naturelle" et libre à moi de rajouter un peu de blush rosé par dessus mais franchement, ça ne me paraît pas indispensable.

J'aime aussi la texture ultra-fine de la poudre mais pas trop volatile, ce qui évite de tacher ses vêtements pendant le maquillage.

 

Les Beiges sont en vente depuis ce week-end et vous les repérerez à son égérieGisele Bündchen, vous voyez, la fille toujours canon, même en état grippal. Publier sa photo m'aurait un peu énervée pour être honnête…

 

Le prix : 48 €; en parfumerie.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)