BEAUTY CORNER – La Cuvée Caviar de Pronails

BEAUTY CORNER - La Cuvée Caviar de Pronails
Bienvenue dans le Beauty Corner ("coin beauté") haut lieu d'expérimentations sur les nouveautés beauté du moment.
Bref, un labo plutôt glamour où, aujourd'hui, je me penche sur la manucure Cuvée Caviar de Pronails.

Les célèbres manucures en 3D façon "caviar" vous affolent? Vous êtes vernies! L'excellente marque belge (oui, oui!) de vernis Pronails présente en effet sa "Cuvée Caviar".

"Dévouement" étant mon deuxième prénom, je l'ai testée… 

 

Avant tout, un peu d'histoire: inventée par la marque britannique Ciaté, la "manucure Caviar" a été conçue pour un shooting de mode qui exigeait du "spectaculaire"…  des micro-billes multicolores ont alors été parsemées sur les ongles des mannequins et fixées par un top coat.

Aujourd'hui, Pronails propose son kit "Cuvée Caviar", en rose pastel (très cupcake), fuchsia ou gris argent (celui qui m'a été aimablement envoyé). On est d'accord, ça en jette (trop?)

Un ongle après l'autre, j' applique deux couches de vernis sans laisser le temps à la seconde de sécher, puis je verse les perles sur toute la surface de l'ongle. Plus facile, j'ai rarement vu.

Conseil: exécutez l'opération au dessus d'un récipient pour récupérer les billes qui tomberont inévitablement et reversez-les dans le flacon grâce au bouchon qui, une fois placé à l'envers, devient entonnoir.

Le résultat? Voilààààà.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis, purement perso: je reste réticente pour le côté "c'est pas neuf, tout ça" mais j'admets que techniquement, c'est une réussite. Maintenant, pas sûre que je porterai cette manucure les jours de grande oisiveté. Eventuellement lors d'une occasion "petite-robe-noire" et avec ce "caviar" pour seul accessoire. A méditer…

Ah, j'y pense… 20 (bonnes) minutes de séchage sont indispensables avant d'enfiler ses collants/se coiffer/caresser son chien… Sinon… Ben sinon, vous pouvez tout recommencer.

(18,95 €; points de vente: 03/669 61 67 et sur www.pronails.com)

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)