Beauty Corner – Aujourd’hui, j’ai envie: je fais mon Cinéma

Beauty Corner - Aujourd'hui, j'ai envie: je fais mon Cinéma
Bienvenue dans le Beauty Corner ("coin beauté"), haut lieu d'expérimentations sur les nouveautés beauté du moment.
Bref, un labo plutôt glamour où, aujourd'hui, je me penche sur le nouveau vernis "Cinéma" de la Collection "Avant-première" de Chanel.

Oui, encore un vernis, me direz-vous mais là… c'est la déferlante! Pas un dossier de presse ne m'arrive ces jours-ci sans son lot de vernis aux couleurs fortes, fluo, claquantes, audacieuses… Sauf que là, en ce 22 avril, il ne fait pas assez chaud pour exhiber mes orteils. Et il n'a pas fait assez beau pour avoir des mains dorées.

Une collection de saison

En découvrant la nouvelle collection "Avant-première" de Chanel, j'ai donc tout simplement remercié Saint Vernis d'avoir créé la couleur Cinéma. Elle est PILE ce qu'il me faut en cette (demi-)saison: un rouge pas trop rouge, qui va avec tout, qu'on veut avec tout, qui fait son p'tit effet niveau compliments (testé et approuvé). Alors que demander de plus?

RIEN.

Regardez le résultat… 

 

 

Et avec ça, je vous sers quoi?

La collection Avant-première c'est aussi une large gamme de rouges à lèvres "Rouge Coco Shine" et "Rouge "Coco" (14 couleurs somptueuses mais là n'est pas le sujet du jour)  et de trois autres vernis , aux noms inspirés du monde du cinéma et de ses stars.

 

De haut en bas (et de gauche à droite)

  • Provocation (599): "une nuance de violine au caractère singulier". Un peu trop automnal à mon goût pour la saison.
  • Cinéma (581): "un rouge en demi-ton animé d'une pointe orangée". Mon précieux à moi, vous l'aurez compris…
  • Paparazzi (579): "un brun violine intense et très lumineux": somptueux mais trop "sophistiqué" pour moi à l'heure où j'ai plutôt des envies de couleurs qui claquent!
  • Starlet (575): "une nuance de rose pêche irradiée d'un cœur de nacres dorées". Comment voulez-vous résister à ce genre de description?

 

Le prix: 23 €; en parfumerie.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)