Vidéo témoignage: pourquoi Jacqueline, 74 ans, a décidé de mettre fin à ses jours en 2020?

Vidéo témoignage: pourquoi Jacqueline, 74 ans, a décidé de mettre fin à ses jours en 2020?
Reporters

C’est décidé, en janvier 2020, Jacqueline, 74 ans, mettra fin à ses jours. En pleine forme aujourd’hui, elle a décidé de recourir au suicide assisté en Suisse. Découvrez dans cette vidéo ce qui motive sa décision fatale.

Jacqueline, 74 ans, mettra fin à ses jours en 2020 grâce au suicide assisté

« Il faut bien choisir une date de fin de vie », pour Jacqueline, ce sera en janvier 2020. Découvrez dans cette vidéo pourquoi elle a décidé de recourir au suicide assisté. Outre sa décision mûrement réfléchie en famille, c’est aussi un acte militant qu’elle pose car le suicide assisté est encore interdit en France.

 

Jacqueline Jencquel x Hugo Clément

Une des rencontres qui m'a le plus marqué cette année.Jacqueline va vous surprendre, vous intéresser ou vous choquer. A 74 ans, elle est heureuse et ne souffre d’aucune maladie incurable. Pourtant, elle a décidé de mourir en janvier 2020. Elle nous explique pourquoi elle aura recours au suicide assisté en Suisse.

Posted by Hugo Clément on Saturday, August 25, 2018

 

Le suicide assisté, une pratique interdite en France

Le suicide assisté, différent de l’euthanasie, car la personne qui décide de mettre fin à ses jours n’est pas malade, n’est une pratique interdite en France, bien que 90% des français soient pour sa légalisation. C’est donc à Bâle, en Suisse, que Jacqueline Jencquel se rendra en 2020 pour mettre fin à ses jours. La législation suisse veut qu’au moment de faire l’injection, elle soit complètement lucide, qu’elle puisse prouver que sa décision est mûrement réfléchie. Pour Jacqueline, réussir sa mort, c’est réussir sa vie, car la mort fait partie de la vie.

Les témoignages vous intéressent? Découvrez aussi ceux-ci:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)