Selon une étude, les Belges seraient plus déprimés et moins heureux qu’avant

Selon une étude, les Belges seraient plus déprimés et moins heureux qu'avant
Photo par Kyle Broad sur Unsplash

Une étude visant à évaluer si la situation économique du pays avait un impact sur le bien-être des citoyens belges a été publiée ce mardi 20 février 2018 par le Bureau Fédéral du Plan (BFP). Et les nouvelles ne sont pas bonnes… En effet, le bien-être continue de diminuer depuis la crise de 2008. Cette baisse serait principalement due à la détérioration de l’état de santé des Belges, et notamment de leur santé mentale.

Le BFP a créé un indicateur pour mesurer le bien-être « ici et maintenant », nommé BEIM. Si le bien-être des Belges était en augmentation de 2005 à 2008, ce dernier montre une nette diminution depuis la crise économique.

Une économie pourtant en croissance

Afin de comprendre si la situation économique du pays affectait le bien-être des citoyens, l’indice BEIM a été comparé au PIB, qui reflète l’activité économique du pays. Fait étonnant: si le PIB était en diminution jusqu’en 2009, l’indicateur économique ne fait qu’augmenter depuis neuf ans, tandis que l’indicateur de bien-être continue de diminuer.

La situation pire pour les personnes défavorisées

Surendettement, dépression, arrêt des soins par manque d’argent… Les chiffres relatifs au bien-être se détériorent encore plus chez les personnes défavorisées. L’étude montre également que plus les revenus sont faibles, plus les personnes ont tendance à fumer, à déprimer et à perdre confiance en elles. Le constat est le même auprès des groupes de personnes les moins diplômées.

La santé mentale en cause

L’analyse des résultats a permis de découvrir que si nous étions généralement moins heureux, c’est notamment et surtout parce que nous sommes en moins bonne santé. Une interprétation possible serait de dire que la crise a affecté notre santé mentale. Actuellement, près de 7% des Belges de plus de 15 ans sont dépressifs. Le phénomène du burn-out continue, lui aussi, de s’étendre. En Belgique, un employé sur six est menacé par le burn-out. Heureusement, il existe des moyens de booster son bonheur et de retrouver la forme!

Ceci pourrait également vous intéresser:

Voici les 3 signes astrologiques les plus sujets à la déprime
Stop au blues de l’hiver
Stress ou burn-out? Au secours, je n’en peux plus!

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)