Pourquoi nous célébrons la Journée Internationale des Droits des Femmes

Pourquoi nous célébrons la Journée Internationale des Droits des Femmes

C’était il y a tout juste cent ans. Le 8 mars 1917, à Saint-Petersbourg, des ouvrières du textile faisaient grève pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front. Avec succès. La tradition de la Journée des Femmes s’est instaurée à partir de cette date révolutionnaire. Pourtant, la lutte n’est pas encore gagnée et le féminisme a encore du chemin à parcourir.

Cette année, le mouvement IWS (International Woman’s Strike) a pour slogan « La solidarité est notre arme ». Aux quatre coins du monde, il fédère les femmes, mais aussi les hommes, lors de manifestations contre les violences morales et physiques infligées aux femmes, par l’EI ou Trump, les leaders religieux ou les politiciens misogynes, mais aussi les quidams, au Nord comme au Sud.

En tant que magazine féminin, il nous semble essentiel de sensibiliser aux droits des femmes. Le hashtag #moncorpsmeschoixmesdroits met en lumière des initiatives et des associations qui se battent pour qu’ils soient respectés au quotidien. Nous souhaitons que les femmes se serrent les coudes, car ensemble, nous sommes plus fortes.

Le mot d’Anne Daix, notre rédactrice en chef

“La journée de la femme n’est pas un gadget. Au quotidien, les droits des femmes sont bafoués, ici comme au bout du monde. Chaque femme a le devoir de se mobiliser pour préserver ses droits, ceux de ses filles et de ses petites-filles. Sexisme ambiant, violence, inégalité salariale… les actualités montrent que la vigilance reste de rigueur.”

À lire aussi :

En jupe moulante, des Mexicaines testent la violence mysogine

Her Street View: dans la peau d’une femme harcelée en rue

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)