Pour rouler prudemment, la solution serait d’avoir de la nourriture à côté de soi

Pour rouler prudemment, la solution serait d'avoir de la nourriture à côté de soi
Getty Images

Les accidents de la route sont nombreux. En cause? Une multitude de choses dont notamment la vitesse. Une étude réalisée par les Responsible Young Drivers met en évidence que l’une des meilleures techniques pour que les conducteurs roulent moins vite est d’avoir de la nourriture sur le siège passager.

Tout le monde a déjà pris la voiture en ayant une casserole de soupe, un gâteau ou des petits apéros sur le siège passager. Le but étant de rouler à du 30 km/h pour éviter que la casserole ne déborde ou que les mets ne finissent en bouillie. La solution pour être prudent, selon une analyse des Responsible Young Drivers, serait peut-être d’être quotidiennement dans cette situation cocasse. Il ressort de cette étude que 87% des Belges roulent plus prudemment lorsqu’ils transportent de la nourriture.

Distribution de gâteaux pour conduite prudente

Pour marquer le coup et faire prendre conscience aux conducteurs qu’ils doivent adapter leur vitesse, Volvo a décidé de distribuer ce matin des gâteaux réalisés par le chef Jeroen Meus devant l’école Mater Dei de Wemmel. Le but? « Favoriser une conduite, inconsciemment, plus prudente ». Mais aussi faire de ce 2 septembre, jour de rentrée scolaire, « le plus sûr de l’année ». Volvo explique que « avec cette action ludique, la marque automobile désire faire passer un message fort et sensibiliser chaque automobiliste à rouler de manière prudente, comme s’il transportait un gâteau, et ce, tout au long de l’année, afin de garantir plus de sécurité aux abords des écoles ».

Le mois de septembre particulièrement accidenté

Le mois de septembre signe le retour au travail, à l’école et par la même occasion, les embouteillages. Après deux mois d’été calmes, il est parfois compliqué pour les automobilistes de se réadapter à un trafic plus dense. Des chiffres de Statbel (l’office belge de statistiques) révèlent qu’en 2018, « le nombre d’accidents en Flandre a augmenté de 14% en septembre en comparaison au mois d’août. Dans la région de Bruxelles-Capitale, ce pourcentage a même atteint les 25% ». Et bien évidemment, les abords des écoles sont des lieux particulièrement vulnérables où il est indispensable de respecter la zone 30. Vias, l’Institut Belge pour la Sécurité Routière, rappelle que les accidents où des enfants sont impliqués se produisent souvent en-dehors de ces zones, entre 30 et 300m au-delà de ces dernières.

Les accidents en quelques chiffres

Les excès de vitesse sont fréquents dans les zones 30. En 2018, c’est 454 PV qui ont été mis chaque jour pour excès de vitesse dans ces zones. Au total, pour l’année dernière, ce sont 3000 enfants qui ont été victimes d’un accident de la route sur le chemin de l’école. Benoit Godart, le porte-parole de Vias, explique: « À 50 km/h, la distance d’arrêt d’un véhicule est deux fois plus importante qu’à 30 km/h et ne permet pas au conducteur de s’arrêter devant un enfant qui traverse soudainement. D’où l’importance de respecter la limitation de vitesse, en particulier aux abords d’une école ».

Envie d’en savoir plus sur l’actualité? Lisez également ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)