Pairi Daiza a accueilli un gorille et deux nouveaux koalas

Pairi Daiza a accueilli un gorille et deux nouveaux koalas
Facebook/@Pairi Daiza

Après la naissance d’un éléphanteau en février dernier, Pairi Daiza annonce une autre nouvelle: deux koalas et un gorille ont rejoint le parc animalier à quelques jours de sa réouverture.

Le 6 avril prochain, le parc belge Pairi Daiza rouvrira ses portes aux amoureux des animaux. Et à quelques jours de cet événement, la direction a annoncé l’arrivée de deux koalas. « Le 1er mars, en matinée, le directeur zoologique de Pairi Daiza Tim Bouts a eu accès au tarmac de Brussels Airport pour accueillir deux koalas en provenance d’Australie. Lulu, une femelle née le 1er décembre 2016 et Buddy, un mâle né le 1er mars 2017, sont arrivés avec deux de leurs soigneurs de l’Australian Reptile Park (Australie) », écrit le parc sur sa page Facebook.

Rencontre avec Coco

Après avoir passé un séjour en quarantaine, ils feront connaissance avec Coco, un autre koala déjà présent à Brugelette. « Les deux koalas se portent bien et ne cessent de prendre du poids, ce qui est un signe de bonne santé. Coco, Buddy et Lulu vont pouvoir être mis en contact », se réjouissent les soigneurs.

Un gorille accueilli

Autre grande nouvelle: un gorille a également été accueilli par le parc animalier. Tegobo (ou Tebo pour les intimes, comme l’informe Pairi Daiza sur Facebook) est arrivé le 19 mars. « Il provient du Zoo de Dublin et partagera bientôt le territoire de Lomako avec Indigo (qui arrivera prochainement du Zoo de Jersey). Tebo se porte bien mais il doit rester quelque temps à l’écart pour s’acclimater et pouvoir être mis en contact petit à petit avec Lomako et, bientôt, avec Indigo », ajoute le parc animalier.

Plus d’articles sur Pairi Daiza? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)