L’IRM lance un avertissement forte chaleur: prenez vos précautions

L'IRM lance un avertissement forte chaleur: prenez vos précautions
Getty Images

Sortez les ventilateurs, les tenues légères et les bouteilles d’eau. Le mercure devrait grimper jusqu’à 34 degrés en fin de semaine selon l’Institut royal météorologique (IRM), qui émet un avertissement forte chaleur.

La chaleur sera étouffante cette semaine, avec des maxima qui pourraient atteindre les 34 degrés vendredi. L’Institut royal météorologique lance une alerte orange pour nous mettre en garde: s’il est bon de profiter du temps estival, quelques précautions sont à prendre.

Vague de chaleur en Belgique

L’IRM émet un avertissement forte chaleur quand les journées sont extrêmement chaudes et que les nuits ne sont pas rafraîchissantes, et ce, pendant plusieurs jours. Dans ces conditions, la chaleur peut avoir un impact réel sur la santé de la population, notamment des groupes fragilisés, comme les personnes âgées. Or dès mardi, les températures dépasseront la barre des 30 degrés pour atteindre les 33 degrés jeudi et 34 degrés vendredi. Et les nuits ne seront pas forcément rafraîchissantes, avec des minima qui tourneront autour de 20 degrés.

Règles à suivre en cas de forte chaleur

L’IRM invite la population à suivre les règles suivantes:

  • Boire régulièrement.
  • Se vêtir plus légèrement.
  • Passer ses journées dans des endroits plus frais.
  • Se conformer aux règles habituelles de santé.
  • Fractionner les portions alimentaires.
  • Éviter la chaleur extérieure en fermant portes et fenêtres.

Il est également vivement conseillé de ne pas s’exposer aux heures où le rayonnement UV est le plus fort, soit entre 12h et 16h.

Une petite glace?

Envie de vous rafraîchir avec une glace faite maison? Découvrez cette délicieuse recette de sorbet aux fruits d’été:

Vous avez trop chaud? Lisez aussi ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)