Les premières images des bébés pandas de Pairi Daiza

Les premières images des bébés pandas de Pairi Daiza
© Reporters / Photoshot

Ce 8 août 2019 est une date à graver pour Pairi Daiza: le panda Hao Hao a donné naissance à deux petits, suite à une insémination réalisée en avril dernier. Le parc animalier a partagé des vidéos et des photos des nouveaux-nés.

Quel double heureux événement! Hao Hao et Xing Hui, les deux pandas géants de Chine, sont à nouveau devenus parents. Des jumeaux, une fille et un garçon, ont vu le jour à Pairi Daiza ce 8 août 2019. Soit trois ans après la naissance de Tian Bao, le premier bébé panda né dans le parc animalier.

Les premières images

Sur sa page Facebook, Pairi Daiza informe le monde entier sur les premiers jours des bébés. Si la naissance s’est bien déroulée, le plus difficile reste à venir: « Désormais, nous croisons les doigts. La priorité absolue est de mettre tout en œuvre pour que ces deux petits franchissent le cap des 100 premiers jours », a expliqué Eric Domb, fondateur du parc. Et d’ajouter: « Lors de naissances gémellaires de pandas géants, rarissimes tant en milieu naturel qu’en captivité, il est fréquent qu’un des deux bébés décède ».

Les jumeaux sont donc placés sous surveillance 24h sur 24, 7 jours sur 7. Les deux pandas reçoivent tous les soins nécessaires sous couveuse de manière alternée: l’un est donc avec les soigneurs pendant que l’autre reste près de leur mère: « Puisque maman Hao Hao peut difficilement s’occuper correctement des deux en même temps, les équipes de soigneurs se relayent pour apporter les soins et l’amour nécessaires à celui qui est temporairement en couveuse », explique le parc sur sa page Facebook.

 

Plus d’infos sur Pairi Daiza:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)