Le mot lesbienne ne renvoie dorénavant plus à des contenus pornographiques sur Google

Le mot lesbienne ne renvoie dorénavant plus à des contenus pornographiques sur Google
Getty Images

Durant longtemps, en tapant le mot lesbienne dans la barre de recherche de Google, on tombait automatiquement sur des sites pornographiques. Heureusement, depuis le 18 juillet, il en est autrement!

“Lesbienne (de Lesbos): relatif à l’homosexualité féminine”, c’est ce qu’on peut lire dans le dictionnaire Larousse. Rien donc qui ne doit mener à du contenu pornographique sur le net. Pourtant, jusqu’au 18 juillet 2019, lorsque le terme lesbienne était introduit dans le moteur de recherche du géant du numérique, du contenu pornographique apparaissait dans les premiers résultats.

#SEOLesbienne veut changer les choses depuis longtemps

Depuis quelques temps, des collectifs, comme le mouvement #SEOLesbienne, ont voulu changer les choses. Fanchon, la cyberactiviste à l’initiative de ce hashtag #SEOLesbienne, déclarait, il y a quelques mois, dans une interview au site komitid.fr (le site d’information LGBT+): “J’ai fait moi aussi cette recherche sur Google et je me suis rendu compte que oui, 100% des résultats renvoyaient à du contenu pornographique, alors qu’en anglais le mot “lesbian” ressort beaucoup mieux. Ça m’a vraiment choquée. Je me suis dit qu’on pouvait faire quelque chose, car il y a encore beaucoup de femmes “homosexuelles” qui rechignent à s’appeler lesbiennes entre elles. Encore récemment, on m’a demandé si j’étais bien sûre qu’il n’y avait pas de sexualité derrière le mot lesbienne, si ce n’était quand même pas un peu pornographique. Mais non, malgré les résultats des recherches, ce n’est pas le cas. J’aimerais bien qu’il commence à y avoir des résultats Google pour le mot lesbienne!” Ce #SEOLesbienne, qui est devenu un compte Instagram, a très vite fait réagir les professionnels du référencement. Fanchon a reçu énormément de conseils. Et les efforts ont porté leurs fruits puisque Google a modifié son algorithme.

Lesbienne n’est enfin plus associé à du contenu porno

Le 18 juillet 2019, Google a entendu les demandes et a réagi. Dorénavant, le mot lesbienne n’est plus associé, en premier lieu, a du contenu pornographique. Si vous faites le test, vous verrez que c’est la définition Wikipédia, des définitions, des articles de presse ou d’associations qui apparaissent. Et tout ça sans activer le “Safe Search”, cette fonction de Google qui exclut automatiquement tous les résultats qui ont un caractère sexuel. Une belle victoire!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Un meilleur référencement pour une meilleure construction identitaire

Ce changement permettra pour beaucoup de construire plus sereinement leur identité.
“Je me souviens que moi-même, je l’ai faite cette recherche-là, toute jeune, quand je me posais des questions, je cherchais du contenu pour le mot lesbienne, désespérément, dans l’internet des années 2010. Il n’y avait rien, sinon du porno. J’ai fait le deuil de ce mot du coup. J’ai envie de me le réapproprier car il est important pour nos constructions, pour lutter contre le sentiment de honte au moment du coming out. Je pense qu’il mérite d’être entre de meilleures mains, en tout cas il mérite d’être défini par les personnes qui le sont, et non par celles qui l’utilisent à des fins commerciales”, expliquait Fanchon, avant que Google n’opère ce changement. Bien que tout les contenus pornographiques liés au mot lesbienne n’aient pas totalement disparu du net, c’est une belle avancée.

Ces trois articles pourraient aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)