« Février sans supermarché »: le nouveau défi écolo pour apprendre à consommer autrement

"Février sans supermarché": le nouveau défi écolo pour apprendre à consommer autrement
Getty Images

Un mois sans supermarché pour apprendre à consommer autrement et soutenir les petits producteurs, c’est le défi que le collectif suisse « En Vert et contre tout » vous propose de relever tout au long du mois de février.

La multiplication des grandes surfaces a engendré l’explosion des emballages en plastique, l’augmentation des émissions de CO2, ou encore le gaspillage alimentaire, sans oublier le déclin des petits producteurs. Face à ce constat écologique alarmant, le collectif « En vert et contre tout » a décidé d’agir.

Le défi « Février sans supermarché »

En réponse à ces problèmes, le collectif suisse a eu l’idée de lancer le défi « Février sans supermarché » qui, comme son nom l’indique, consiste à ne rien acheter dans un supermarché pendant tout le mois de février. Le challenge en est déjà à sa 3e édition en France et en Suisse, où il a rencontré un réel succès (plus de 20.000 participants en 2018). Cette année, il sera organisé pour la première fois en Belgique.

Le but de ce défi?

Sur son site, le collectif précise bien qu’il ne s’agit pas de boycotter les supermarchés, mais bien « d’encourager les commerces indépendants, redécouvrir les épiceries de quartier, soutenir les petits producteurs, favoriser la vente en vrac et le commerce local, repeupler les marchés ou encore réapprendre à n’acheter que l’essentiel », peut-on lire sur le site dédié au challenge. Cette action est également une façon de lutter contre le sur-emballage, le kilomètre alimentaire (le fait que les aliments parcourent de nombreux kilomètres avant d’arriver dans nos assiettes) et les politiques de prix qui écrasent les petits producteurs.

Un défi solidaire

Vous ne vous sentez pas capable de vivre un mois sans supermarché? Pas de panique! Des groupes Facebook ont été créés pour vous aider. Ils permettent à chaque participant de demander de l’aide aux autres internautes, de partager des conseils, bons plans, recettes et bonnes adresses locales.

Voici les groupes Facebook en Belgique:

Et le prix dans tout ça?

Vous avez envie de participer au défi mais vous avez peur que votre portefeuille en souffre? Le collectif a rassemblé de nombreux témoignages de participants qui assurent ne pas avoir vu de différence notable au niveau de leur finance. Premièrement parce qu’ils se sont tournés vers des achats durables (une gourde à la place de plusieurs bouteilles, par exemple), et ensuite parce qu’ils se sont moins laissés tenter par le marketing des grandes distributions et n’ont donc acheté que le stricte nécessaire. Toujours pas convaincue? Il n’y a qu’un seul moyen de le vérifier, c’est de le tester par vous-même!

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)