« Donnons des elles au vélo »: un tour cycliste dédié aux femmes

"Donnons des elles au vélo": un tour cycliste dédié aux femmes
©Donnons des elles au vélo J-1 (Facebook)

14 coureuses, 21 étapes, 3462 km et 60.000 mètres de dénivelé cumulés: voilà ce qu’ont parcouru les femmes cyclistes de l’opération « donnons des elles au vélo ». Ce jeudi 20 août, elles terminent leur course par une arrivée sur les Champs-Elysées, comme les coureurs du Tour de France.

Un peu plus d’une semaine avant le Tour de France, se termine le tour « Donnons des elles au vélo ». Leur but? Promouvoir l’organisation d’épreuves féminines de cyclisme avec la même visibilité que les compétitions organisées pour les hommes.

La naissance de « Donnons des elles au vélo »

La mise sur pied de cette opération est née d’un constat très simple: « Depuis 1989, il n’existe plus de course cycliste féminine par étapes en France équivalente aux grands tours auxquels participent les professionnels hommes », nous apprend le communiqué du projet. En 2015, le projet « Donnons des elles au vélo » est pensé et ensuite organisé, l’objectif étant déjà le même qu’aujourd’hui: créer des compétitions cyclistes féminines partout dans le monde et obtenir la même renommée que leurs pendants masculins.

Les choses bougent lentement mais sûrement

Après 5 ans, les retombées du projet commencent à se faire ressentir, et la légitimité des coureuses aussi. En 2021, une course féminine en 10 étapes sera organisée en Scandinavie, il devrait en être de même pour la France qui mettra sur pied une course par étapes en 2021 ou 2022. Mais ce qui est certain et ne doit plus s’écrire au conditionnel, c’est que pour la première fois, la mythique course Paris-Roubaix aura son équivalent féminin. Un réel événement pour les coureuses pros. Les habitudes sont donc en train de changer, bien que rien ne soit acquis.

En pratique, comment cette course se déroule?

Chaque jour, depuis le 29 juillet, 14 coureuses prennent la route pour réaliser 21 étapes. À chacune d’elle, septante cyclistes (moitié homme/femme) habitant la région sont invités à participer au parcours le temps d’une journée (inscription obligatoire). Attention, il ne s’agit pas de s’improviser cycliste, quelques règles sont à respecter: savoir rouler en peloton, à une allure moyenne de 25-27km/h, porter un casque évidemment, et avoir sa propre assurance en cas d’accident. La course se termine, comme le Tour de France, par une arrivée sur les Champs-Elysées ce jeudi 20 août.

Une opération solidaire

Au-delà de porter haut les couleurs de l’égalité homme-femme dans le milieu du sport, ce tour a récolté de nombreux fonds pour la recherche médicale en cette période de pandémie. À noter que les règles de distanciation sociale avec les cyclistes d’un jour ont été respectées pour le bien de tous. Un tour étape par étape où la bienveillance et la bonne humeur sont au rendez-vous.

Pour plus d’infos et suivre l’étape finale: la page Facebook « Donnons des elles au vélo j-1 »

Vous aimez le vélo? Voici quelques circuits qui vous plairont

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)