Des youtubeurs nous invitent à agir pour le climat dans une vidéo devenue virale

Des youtubeurs nous invitent à agir pour le climat dans une vidéo devenue virale

« Il est encore temps. » Voici le message scandé par 20 youtubeurs dans une vidéo publiée ce lundi 8 octobre suite au rapport alarmant du GIEC. En deux jours à peine, la vidéo, qui invite les internautes à « agir pour éviter le pire du changement climatique », a récolté plus de 120.000 vues sur YouTube.

Ce lundi 8 octobre, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat GIEC a rendu public un rapport soulignant l’urgence de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Si ce seuil est franchi, certaines conséquences seront irréversibles…

Il est encore temps

Suite à la publication de ce rapport alarmant, 20 youtubeurs se sont réunis dans une vidéo afin de conscientiser les internautes à l’urgence de la situation climatique. « Si l’on est nombreux à savoir que c’est la merde, nous sommes beaucoup moins nombreux à savoir qu’on peut agir. Non, ce n’est pas foutu. Oui, il est encore temps d’agir », explique le blogueur, humoriste et youtubeur suisse Julien Donzé, plus connu sous le pseudonyme LEGRANDJD.

20 youtubeurs, dont un Belge

Léa Camilleri, Mathieu Sommet, Nicolas Meyrieux, Akim Omiri, Demos Kratos, Lénie Cherino, Aude Gignac et une dizaine d’autres vidéastes évoquent chacun à leur tour les grands enjeux climatiques dans cette vidéo tournée sur un ton décalé et humoristique. Parmi eux, un Belge: Félicien Boagaerts qui anime Le Biais Vert, une chaîne YouTube qui retrace l’actualité écologique.

Agir pour le climat

Partant du constat que les objectifs tels que « réduire les émissions de gaz à effets de serre » ou « arrêter la déforestation » étaient trop abstraits et lointains, plusieurs associations, médias alternatifs et groupes citoyens, se sont rassemblés pour créer la plateforme ilestencoretemps.fr dans le cadre de la campagne #IlEstEncoreTemps. Le site propose à chacun d’agir à son échelle et comme il le souhaite, que ce soit en solo ou en groupe, dans la vraie vie ou derière son ordinateur (en signant des pétitions par exemple).

En France comme en Belgique

Si la campagne est principalement axée vers la France, Félicien assure que: « Les solutions sont aussi exploitables en Belgique. » Et d’ajouter: « Ce n’est pas parce que la banquise ne fond pas en plein centre de Bruxelles qu’il ne faut pas réagir. Les médias parlent beaucoup des questions environnementales, mais cela reste assez marginal par rapport à l’urgence dans laquelle nous vivons ».

Si les décideurs politiques du monde doivent prendre leurs responsabilités pour éviter une catastrophe climatique, n’oublions pas que nous avons également tous notre rôle à jouer pour inverser la tendance. Il est encore temps.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)