« Charge mentale », l’un des nouveaux mots du Petit Larousse Illustré 2020

"Charge mentale", l'un des nouveaux mots du Petit Larousse Illustré 2020
Getty Images

Le Petit Larousse Illustré 2020 sortira le 21 mai prochain en librairie. Hier, les nouveaux mots, noms propres ou termes qui compléteront ce dictionnaire, ont été dévoilés. Parmi eux, on retrouve « charge mentale », « inclusif » ou encore « sorteur ».

Comme chaque année, Le Petit Larousse Illustré accueille de nouveaux termes dans sa famille nombreuse de mots. C’est hier qu’on a pu découvrir, notamment, que notre compatriote Cécile de France faisait partie des nouveaux noms propres. Et une Belge de plus!

Bienvenue à « charge mentale »

Le dictionnaire se doit d’évoluer avec la société et la langue française. C’est ainsi que le 21 mai prochain, on pourra retrouver dans les pages du Petit Larousse le terme « charge mentale » défini comme, « Poids psychologique que fait peser (plus particulièrement sur les femmes) la gestion de tâches domestiques et éducatives, engendrant une fatigue physique et, surtout, psychique », peut-on lire dans L’Express. Un mot effectivement déjà bien ancré dans notre langage. Dans la lignée des termes liés à la psychologie et sociologie, on lira aussi le mot « inclusif » avec sa définition: « Qui intègre une personne ou un groupe en mettant fin à leur exclusion. »

L’écologie est elle aussi bien représentée

Cette année, l’écologie est également bien présente avec les arrivées de « bioplastique » (plastique biodégradable) ou encore « dédiésélisation » (ensemble des actions visant à réduire la proportion de véhicules fonctionnant au diesel dans le parc automobile).

Uber n’est pas épargné

Pour l’économie, on retiendra l’entrée du verbe « ubériser » (rendre obsolète un modèle économique existant, via notamment l’utilisation de plateformes numériques). Ou encore « slasheur » (personne généralement issue de la génération Y, qui exerce plusieurs emplois et/ou activités à la fois), nous révèle L’Express.

Mais encore…

Plus léger cette fois, le célèbre « dagobert » fait son entrée avec pour définition: « Demi-baguette de pain garnie d’aliments froids ; sandwich. » Ou encore « sorteur » pour désigner une « Personne qui aime sortir, faire la fête, fêtard. »

Un dictionnaire 2020 qui comportera pas moins de 63.000 termes, près du double depuis sa création. En 1871, Le Petit Larousse était composé de 35.000 termes, nous apprend l’AFP. En moyenne ce sont 150 nouveaux mots qui sont ajoutés chaque année.

Ces trois articles vous intéresseront aussi

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)