Cap ou pas cap de passer 30 jours sans râler? Le nouveau défi 100% belge!

Photo par Katy Belcher sur Unsplash

Le Movember, l’Inktober, la Tournée Minérale, ou encore le NiNoWriMo… les challenges de 30 jours ne cessent de se multiplier. Cette fois-ci, c’est au tour de la Flandre de lancer un défi: celui d’arrêter de râler pendant 30 jours. Le but: retrouver un mode de pensée positif et démontrer son impact sur la santé.

Il fait trop froid, le train est en retard, le café est mauvais, la file est trop longue… Nous avons toujours une bonne raison de nous plaindre. Une problématique à laquelle il est grand temps de remédier, selon Greet Van Hecke et Isabelle Gonissen, instigateurs de ce challenge.

La vie en Belgique

Il s’agit pour eux d’une façon d’apprendre qu’il y a énormément de choses positives dans la vie. «Nous ne réalisons pas assez à quel point il est bon de vivre en Belgique» déclare Isabelle Gonissen, «nous avons la possibilité de combiner un travail avec notre vie de famille, disposons d’une bonne sécurité sociale, d’un nombre de jours fériés suffisants, de pensions…»

Le burn-out

Pourtant, beaucoup de gens sont mécontents, et pire encore, les statistiques sur les burn-out montrent un chiffre en constante augmentation. «Avec la campagne ’30 dagen zonder klagen’, nous voulons motiver les gens à faire des choses qu’ils aiment faire. Ce n’est pas seulement bon pour votre propre humeur, mais aussi pour votre environnement et notre économie.»

Blue Monday

Le défi débutera lundi prochain. Une date symbolique puisqu’il s’agira du “Blue Monday”, à savoir le jour le plus déprimant de l’année, selon une étude du psychologue Cliff Arnall. La campagne durera tout le long du mois de janvier et prendra fin le jour de la Saint-Valentin. Mais que cela ne vous donne pas une raison de râler le jour des amoureux!

Il sera demandé aux personnes qui prendront part au challenge d’évaluer leur bonheur en remplissant un formulaire. Ces informations permettront à G. van Hecke de déterminer l’impact d’une attitude positive sur l’état de santé des personnes qui l’appliquent. Aucune initiative de la sorte n’est prévue en Wallonie, mais rien ne vous empêche de participer! A vos sourires, prêt, go!

Se plaindre n’apporte aucune solution, la preuve en vidéo:

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.